| Retour à l' acceuil |

Dragster show à Satigny

Par Félix de Rouville le 6 septembre 2010 | Commentaires (2) Commentaires

Voici la 6 ème année consécutive que la ville de Satigny (Suisse, canton de Genêve) accueille le Satigny Security Run.

"Cette année plus de 100 participants sont venus tester leur bolide sur ce 400m départ arrêté en espérant faire tomber leur record", nous précisait Yves Duchêne; Membre du comité d'organisation et lui même pilote d'une Corvette que l'on retrouvera à Vichy (France) le Week-end prochain pour la 5 ème manche du Trophée ATD.

Affiche_RUN_2010 

Une forte présence de V8 américain a régalé les oreilles des plus courageux et quelques allemandes téméraires (d'origines?) se sont mesurées aux American Muscle Car

CIMG4837

Une Mustang en train de faire chauffer ses pneus
 CIMG4839

Une autre Mustand qui aime faire le show


CIMG4854
Pour celle-ci, moins de 10 sec pour le 400 M, devinez pourquoi?

CIMG4857 

Voici un début de réponse

CIMG4908

CIMG4910

Une Plymouth juste avant l'action

CIMG4862

Ma préférée: Dodge Challenger R/T qui rappelle Vanishing Point

CIMG4864
  CIMG4913
CIMG4914

Même la Gendarmerie française a droit à son 1/4 de plaisir

CIMG4877 
 

CIMG4875
Et nous retrouvons Yves devant cette Mustang qui lui rappelle le film original "Gone in 60 seconds" de 1974

CIMG4859
 
Une Camaro SS prête à en découdre

CIMG4863
  

 Même les plus jeunes ont pu profiter du spectacle sans oublier l'indispensable Peltor Kid
 CIMG4887

 



 


 

Separateur_post

Bienvenue chez les CH'suisses!

Par Félix de Rouville le 8 mars 2009 | Commentaires (2) Commentaires

Lausanne s'est mise à l'heure british depuis que Dani Ingold anime le MG Club Suisse de Romandie.
CIMG1335

Dani Ingold (au premier plan) est un grand enfant et ses jouets sont à la hauteur de son chaleureux accueil.

Passionnés d'anglaises depuis ses études à côtés d'Abington, Dani est tombé dans la marmite MG depuis bien longtemps.

Samedi matin, il a délocalisé la traditionnelle Stammtisch dominicale à son garage pour nous faire partager ses merveilles sur 4 roues.
CIMG1346
Le quinté dans le désordre, MG TC, MG A, une mousquetaire etc.

Toutes ses voitures ont une histoire et ses amis sont des légendes vivantes comme John Gretener (au second plan) qui était venu avec son album photo de ses engagements au Tour de France (1958, 1960, 1961, 1962, 1963 et 1964)


John fut pilote officiel sur Triumph dans les années 60 et copilote d'Edgard Berney sur Ferrari au Tour de France.

Il nous montre combien l'ambiance était so british à cette époque en nous exposant le questionnaire de ravitaillement du Tour de 1963; je vous laisse découvrir ses recommandations pour le dîner...
CIMG1345

L'ambiance MG est détendu et Dani aime rappeler combien le MG Camping Caravan Club était aussi présent chez Triumph et Rover,
CIMG1328.
MG C.C.C.

CIMG1329
Triumph C.C.C.

CIMG1330
Rover C.C.C.

Et voici de quoi s'accompagne une Stammtisch digne de ce nom...
CIMG1322 ...avec son ambiance détendue
CIMG1348

Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post

Autoretro Mars 2009: une MG B GT mise à l'honneur!

Par Félix de Rouville le 26 février 2009 | Commentaires (2) Commentaires

Le numéro du mois de Mars d'Autoretro traite d'un dossier très intéressant: l'importation de véhicules étrangers en France.

Autoretro-1 Mars 2009   

Et cette MG B GT de 1975 (cf. photo 4 ci-dessous) est déjà bien connue sur le Vintage.com-)

Merci à Autoretro pour ce clin d'oeil et pour leurs articles toujours aussi passionnants.

Autoretro-2 Mars 2009

Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post

MG B GT 1975 back from U.K.

Par Félix de Rouville le 14 novembre 2008 | Commentaires (1) Commentaires

  6642652



Nos voisins britanniques ont bien des particularités et l'une d'elles qui fait tout leur charme est bien leur approche de l'automobile.
Qui n'a jamais entendu parlé de Lotus, TVR et MG?

Le Week-end dernier, j'ai rapporté cette MG B GT 1975 Red Tartan de ses terres natales pour lui faire connaitre l'Europe

Mg_back

Après plusieurs années en contact avec des Véhicules Historiques de Collection (V.H.C.), il était temps de passer à l'acte et d'aller directement à la source, l'Angleterre!

Cimg0873

Le ciel d'Angleterre pleurait le départ de la voiture à Douvres

Cimg0870_2

Cimg0876

Après 700 miles sans problème, un repos bien mérité pour cette expatriée avant de partir pour de nouvelles aventures


Mg_4

Cimg0882

Cimg0878

2 MG B GT:

- 1975 Red Tartan

- 1972 Brooklands Green


Voir aussi : Vintage Cars | Vintage Racing

Separateur_post

Big, Bad Dodge au Nürburgring 2008 !

Par Félix de Rouville le 4 septembre 2008 | Commentaires (0) Commentaires

La Dodge Charger et son fameux V8 a réveillé l’Allemagne le week-end du 15 Août au cours de l’épreuve allemande du C.E.R sur le circuit du Nürburgring. 

Le Team Oly Express a enfin pu voir ses efforts récompensés ; les 600 CV ont enflammé la piste et régalé son pilote Christophe Schwartz.

Olympia_charger_burn_out_nurburgrin

Le soleil a accompagné les essais du vendredi et l’oreille attentive de Christophe a permis de déceler une faiblesse de la boite de vitesse. Le Team réagit: en  4 heures chrono les deux mécaniciens avaient changé la boite et remis la Dodge sur ses 4 roues; ready to race.

 

Tout risque écarté, la Dodge se préparait à se battre contre les Porsche, Lola et Corvette du plateau.

En effet, il n’était pas question de laisser une nouvelle fois la bagarre aux autres ; la casse mécanique du Mans Classic était dans les mémoires de chacun et il fallait conjurer le mauvais sort.

 

La course du samedi fut une pleine réussite.

Les 60 minutes sur la piste permirent à la Dodge de défendre son territoire et ses chronos la place deux secondes dernière la Porsche 911 RS 3 L d’Alain Gadal et deux secondes devant la Chevrolet Corvette de Robert Dubler.

 

Après le dernier tour, Christophe franchit la ligne d’arrivée à la 20ièmes place au général et 8ièmes en GT avec 2’23’’ pour son meilleur tour.

 

Pic_0177

Toute l’équipe a savouré la course ainsi que les performances de Christophe et de la Dodge.

Pic_0227



























Pour plus d’infos: http://www.olympia-charger.com

 

Voir aussi : Vintage Cars | Vintage Racing

Separateur_post

Tour Auto 2008: God bless the GS!

Par Félix de Rouville le 16 avril 2008 | Commentaires (4) Commentaires

Lundi 14 avril, tout le Grand Palais à vibré sous l'ambiance et l'affairement des curieux, passionnés et sportifs autour des bolides engagés pour la rétrospective du Tour de France Automobile.

Cimg0184

Cette rétrospective, lancée en 1992, est devenue l'un des évènements incontournables du sport automobile historique.

Une voiture, bien connue des Français, a attiré l'attention des plus initiés, cette Citroën GS de 1972 avec des plaques anglaises.

Cimg0185_4

Cimg0186_2

Une discrète mais présente SM à moteur Maserati était voisine de cette GS.

Cimg0187_2

Dans les années 70, les cadres de Citroën décidèrent que la voiture devait être innovante sur tous les plans : moteur rotatif Wankel , suspension hydropneumatique, carrosserie à hayon… Bref, la GS était née.

Cette voiture produite à plus de 2,5 millions d'exemplaires, dont les routes de France regorgeaient dans les années 70 est maintenant si rare. Cette voiture qu'on déteste ou qu'on adore, sur laquelle la moindre intervention mécanique requiert des doigts épais comme du papier de feuille de cigarette, mais qui est d'une robustesse à toute épreuve, moyennant un entretien attentif et régulier.

Celle engagée au Tour conserve ses spécificités dont les compteurs à tambour rotatif.

Cimg0188

Pour Eoin; le pilote de ce bolide, "il n'était pas question de faire le Tour Auto, une épreuve française, sans une voiture française!" God bless the GS!

Cimg0190

Un couple à suivre tout au long de la semaine.

Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post

Croc Dundee in the Fast Lane

Par Félix de Rouville le 9 mars 2008 | Commentaires (2) Commentaires

Gary Whittaker est un Australien passionné de V8.

Gary_first

Ingénieur de formation, il a créé son entreprise de préparation de moteur de compétition à Brisbane.

Pilote durant les années 1970, Gary a participé à la célèbre Bathurst (course d'endurance autour du Mont Panorama en Australie) et collectionne les V8.

Melissa_and_felixs_wedding_022 Ford Falcon GT de la Bathurst de 1972

Melissa_and_felixs_wedding_024 Plus de 250 CV aux roues arrières

Le V8 résonne aussi dans la De Tomaso Pantera de GaryPict3114_2

Echappements "maison"...



Pict3116

Les Australiennes adorent les V8.

Actuellement, Garry finalise un prototype motorisé par un moteur Honda et à la carrosserie inspirée des Audi.

Garys_car_007 Structure tubulaire du prototype

Un look d'Audi R8

Garys_car_003

Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post

AMC Hornet 1973: la fille de Doc Hudson

Par olyexpress le 14 mars 2007 | Commentaires (1) Commentaires

AMC_Hornet_1973.jpg

En avant première du salon de Genève, nous avons déniché cette rarissimme AMC Hornet V8 dans les rues de la belle ville lémanique. Digne héritière de la fabuleuse Hudson Hornet, cette AMC 1973 nous montre qu'il ne fallait pas attendre 2007 pour voir des peintures satinées et des véhicules d'exception en Helvétie! Un V8 360 emmène allègrement les 1450 kg de l'ensemble. Le hayon gigantissimme et la banquette arrière rabattable permet d'emmener au choix votre batterie ou planche de surf. Une seventies bien sympa, que son propriétaire Alex Wulschleger utilise, selon sa propre définition, comme "daily driver winter car"!

Amc_hornet_side

Amc_hornet_rear


Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post

Monica: l'essai après Facel Vega

Par olyexpress le 14 mars 2007 | Commentaires (2) Commentaires

Article rédigé par Bernard Fournol, courtoisie Le Blog Auto

MonicaFront.jpg


Entre la mort de Facel en 1964 et la Ventury de Godfroy et Poiraud 20 ans plus tard, Monica fut certainement la plus belle aventure tricolore…

En 1930, M Tastevin rachète les "Ateliers et Chantiers de Balbigny", un fabriquant de matériel pour les mines et le chemin de fer qui fait travailler 50 personnes, et se spécialise dans la démolition de matériel ferroviaire. En 1964, Jean Tastevin succède à son père et reprend la construction de wagons. L’entreprise devenue "Compagnie Française de Matériel Ferroviaire" (CFMF) prospère. Elle compte 400 salariés et quatre wagons par jour sont produits dans les ateliers. Entreprenant et fort de ses succès dans le ferroviaire, Jean Tastevin, vrai passionné d’automobiles, veut créer, dès 1966, sa propre voiture.

Pour son projet d’automobile raffinée, confortable, mais aussi puissante, le patron de la CFMF va se tourner vers le Royaume Uni et Chris Lawrence. Citoyen britannique attaché à la marque Morgan, ce dernier a crée, parallèlement à sa victoire en 2 litres au Mans en 1962, sa marque d’automobiles, Deep Sanderson. Un grave accident l'a contraint à vendre ses travaux sur les liaisons au sol, et à se lancer dans le conseil.
L'épouse de Jean Tastevin, Monique, donnera son nom à la berline de grand standing

L'entrepreneur Forézien va consacrer plus de 7 ans et toute son énergie à faire naître et vivre son projet. La Monica est conçue comme une véritable GT. Châssis tubulaire, caisse en aluminium, double triangulation, essieu De Dion et amortisseurs Koni, moteur V8 de 3,5 litres, conçu par Ted Martin pour la formule 1 et réalésé ou encore boite ZF à 5 rapports, rien n’est trop beau. Le premier prototype construit par Williams et Prichard en Grande Bretagne est cependant loin du rêve de Jean Tastevin. C’est un jeune designer Roumain, Tony Rascanu qui dessinera la Monica définitive. Ebauche à l’échelle 1 par Chapron, puis réalisation par Vignale, le décès de celui-ci contraint Jean Tastevin à faire de nouveau appel à la sous-traitance britannique.
La Monica 350 est exposée au salon de Paris 1972. L’intérieur est luxueux, cuir Connolly, bois précieux, volant Nardi, tableau de bord Jaeger, l’équipement est aussi complet, vitres électriques, climatisation, qu’unique avec une ouverture assistée des portes…bref elle rassemble tout ce dont on peut rêver. Jean Tastevin a mis tous les moyens pour assurer son succès.

monicabord.jpg

Peu fiable, le V8 anglais est abandonné pour un Chrysler de 5,6 litres poussé à 285cv. Rançon d’un équipement généreux et d’une mécanique volumineuse, le poids de la belle s’envole à 1850kg. La Monica 560 exposée au salon de Paris 1973 est aboutie. Avec 240km/h en pointe, c’est la berline la plus rapide du monde.

Mais voilà, sous-traitance douteuse, choc pétrolier, manque de notoriété, 17 Monica seront construites à Balbigny. L’arrêt définitif en février 1975 marque aussi le début des difficultés pour l’entreprise de M. Tastevin qui finira par déposer son bilan en 1987. A Balbigny, on construit aujourd’hui…des remorques de camions. Regrets éternels…

MonicaFRR.jpg

monicaARR.jpg

monicarear.jpg

Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post

Aston Martin: Toute une histoire

Par olyexpress le 14 mars 2007 | Commentaires (0) Commentaires

Article rédigé par Sébastien Mielcarek du Blog Auto.

AM_History.jpgEn cette période synonyme de bouleversements pour la marque anglaise Aston Martin, voici un documentaire qui retrace l'histoire de cette marque mythique. Evidemment, la video est en anglais, mais même si vous n'êtes pas anglophone, vous pourrez apprécier pendant plus d'une heure les voitures qui ont fait de cette marque une légende. A un tournant de l'histoire d'Aston, ce document exceptionnel parcourt l'épopée de cette marque presque centenaire, et dont on espère que ses nouveaux propriétaires sauront conserver les caractéristiques qui font de ces voitures des objets d'exception.

Voir aussi : Vintage Cars

Separateur_post